• default style
  • blue style
  • green style
  • red style
  • orange style
Domenica 28 Nov 2021
You are here: Home Poesie d'Autore Georges Brassens Georges Brassens: 'Le Gorille'
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Georges Brassens: 'Le Gorille'

Stampa PDF
Georges Brassens

Le Gorille


C'est à travers de larges grilles
Que les femelles du canton
Contemplaient un puissant gorille
Sans souci du qu'en-dira-t-on

Avec impudeur, ces commères
Lorgnaient même un endroit précis
Que, rigoureusement ma mère
M'a défendu de nommer ici

Gare au gorille!

Tout à coup la prison bien close
Où vivait le bel animal
S'ouvre, on n'sait pourquoi. Je suppose
Qu'on avait du la fermer mal

Le singe, en sortant de sa cage
Dit: "C'est aujourd'hui que j'le perds!"
Il parlait de son pucelage
Vous aviez deviné, j'espère!

Gare au gorille!

Patron de la ménagerie
Criait, éperdu: "Nom de nom!
C'est assommant car le gorille
N'a jamais connu de guenon!"

Dès que la féminine engeance
Sut que le singe était puceau
Au lieu de profiter de la chance
Elle fit feu des deux fuseaux!

Gare au gorille!

Celles là même qui, naguère
Le couvaient d'un œil décidé
Fuirent, prouvant qu'elles n'avaient guère
De la suite dans les idées

D'autant plus vaine était leur crainte
Que le gorille est un luron
Supérieur à l'homme dans l'étreinte
Bien des femmes vous le diront!

Gare au gorille!

Tout le monde se précipite
Hors d'atteinte du singe en rut
Sauf une vielle décrépite
Et un jeune juge en bois brut

Voyant que toutes se dérobent
Le quadrumane accéléra
Son dandinement vers les robes
De la vieille et du magistrat!

Gare au gorille!

"Bah! Soupirait la centenaire
Qu'on puisse encore me désirer
Ce serait extraordinaire
Et, pour tout dire, inespéré!"

Le juge pensait, impassible
"Qu'on me prenne pour une guenon
C'est complètement impossible"
La suite lui prouva que non!

Gare au gorille!

Supposez que l'un de vous puisse être
Comme le singe, obligé de
Violer un juge ou une ancêtre
Lequel choisirait-il des deux?

Qu'une alternative pareille
Un de ces quatres jours, m'échoie
C'est, j'en suis convaincu, la vieille
Qui sera l'objet de mon choix!

Gare au gorille!

Mais, par malheur, si le gorille
Aux jeux de l'amour vaut son prix
On sait qu'en revanche il ne brille
Ni par le goût, ni par l'esprit

Lors, au lieu d'opter pour la vieille
Comme l'aurait fait n'importe qui
Il saisit le juge à l'oreille
Et l'entraîna dans un maquis!

Gare au gorille!

La suite serait délectable
Malheureusement, je ne peux
Pas la dire, et c'est regrettable
Ça nous aurait fait rire un peu;

Car le juge, au moment suprême
Criait : "Maman!", pleurait beaucoup
Comme l'homme auquel, le jour même
Il avait fait trancher le cou

Gare au gorille!




NOTE:

datata 1952, fu, per un certo periodo, la canzone più censurata di Francia. La storia del gorilla che si fa strumento della terribile vendetta sul giudice, cioè sulla legge, che manda a morte esseri umani con la massima indifferenza e, spesso, "con una sentenza un po' originale" (un'aggiunta geniale di De André, questa) fu scioccante all'epoca, per di più inserita in un impianto che fino agli ultimi due versi è quello di una 'chanson paillarde', una canzone sboccata tipica della tradizione francese (e con tutti i suoi bravi riferimenti machisti). Ancora nel 1979, quando a Parigi si poteva acquistare la prima stereocassetta con canzoni di Brassens, sulla copertina stavano scritte diciture del tipo 'Attention! Chansons PAS pour toutes les oreilles!'. Così, con due versi in fondo a una canzonaccia da osteria (e lo dichiarerà nella più sconcia di tutte, "Mélanie", che "le canzonacce da osteria sono sempre state di suo gusto"), Brassens aveva scritto un inno contro la pena di morte.


[ FONTE ]



(Album: 'La Mauvaise Réputation', 1952, di Georges Brassens)



[ CLICCA QUI PER ASCOLTARE LA CANZONE DI FABRIZIO DE ANDRE' DEL 1968 CHE TRADUCE IL TESTO DI QUESTA CANZONE ]

Questo sito NON utilizza alcun cookie di profilazione proprio. Sono invece utilizzati cookie di terze parti legati alla presenza dei “social plugin” ed attribuibili a Facebook, Twitter, Pinterest, Google, etc. Se accedi ad un qualunque elemento sottostante o chiudi questo banner, acconsenti all'uso dei cookie. Se vuoi saperne di più sull’utilizzo dei cookie, in genere e nel sito e, sapere come disabilitarne l’uso, leggi l'Informativa sull’uso dei Cookie. Informativa Privacy e uso Cookie.

Accetto i Cookie da questo sito.

EU Cookie Information